Un « Pescadou » mi chasseur, mi pêcheur.

Une  TRUITE / COCHON pour plat de résistance !

Joseph Boileau montacutain d’adoption, ne s’attendait pas en ce matin là  à une telle aventure lorsqu’harnaché de son matériel de pêche, d’un pas alerte et décidé prit la direction du cours d’eau pour s’adonner  à sa seconde passion qu’est la Pêche, Cochons et Chevreuils l’ayant depuis des lustres transformé prioritairement  en véritable adepte de la chevrotine. Aussi, bien plus à l’aise pour  ajuster sa carabine plutôt que de se trimballer avec un tel bazar de « Pescadou », il accéléra le pas  pour ne pas être obligé de ramasser à intervalles réguliers divers objets  se faisant la malle ! Il parvint enfin à un emplacement dûment préparé la veille, ne pouvant s’empêcher de grommeler intérieurement « qu’un autre Pescadou bien plus matinal avait déjà dû utiliser le coin ». Les dernières bouffées de cigarette expulsées, il inspecta vivement  les lieux avec des yeux tel un brochet pris dans une épuisette, puis d’un bras leste et agile jeta   délicatement un fil se déroulant au rythme rapide d’un moulinet cliquetant. Un lourd silence s’instaura alors, la matinée s’annonçant  surement comme des plus généreuses en matière de prises, parce qu’il s’y connaît le Joseph, aussi  maintient-il « qu’on ne lui fait pas à lui, et qu’il sait ce qu’il dit » ! Et pourtant à aucun moment il ne pouvait appréhender ce qui allait lui arriver! Alors qu’il se retournait pour un besoin dit « pressant »,  il ne s’écoula que quelques secondes avant qu’il ne fusse  surpris par le déroulé très  rapide de son moulinet, à presque se demander si le vertébré pris au piège ne tentait pas de prendre la poudre d’escampette ! Vivement il s’empara de la canne pour rembobiner nous précisant « il était si coriace que je pensais que c’était un carnassier ! » Quelle ne fut pas son étonnement  quand il se rendit compte que sa prise était nulle autre que croisement de  variété ou d’espèce différente et pour l’occasion un poisson dit hybride, et en l’occurrence une Truite / Cochon ! Une prise exceptionnelle car à nulle autre identique. Ce pêcheur émérite  arpente les cours d’eau  depuis plus d'un demi-siècle et il en  a ramené des bourriches pleines des poissons ! Mais un tel spécimen, jamais ! Ce n’est pas commun de se faire titiller l’asticot par un groin !

615